Éclisses sur champ

Source : « La Vannerie, techniques et traditions à travers le monde », Bryan Sentance
Source : « La Vannerie, techniques et traditions à travers le monde », Bryan Sentance

Si l'atelier utilise une matière jusqu’alors inutilisée, la technique d’assemblage est traditionnelle : il s’agit du tressage en éclisses sur champ.
Cette technique a fait le renom de la vannerie de Thiérache, une région réputée pour sa vannerie fine de luxe : des paniers de pêches « quasiment inusables » aux verseuses à champagne. La technique a été adaptée  à l’écorce : outillage spécifique, adaptation du temps de trempage, trusquin de largeur…
    C’est vraiment l’emploi de cette technique d’assemblage par accumulation maximale de fins éléments recoupés de façon à éliminer les points de faiblesses (nœuds) qui apporte la solidité (et la beauté) à l’ouvrage.
Les éclisses sont tressées sur une monture métallique, pour pallier au manque de tenue de l’écorce trempée. Utiliser une ossature de métal permet aussi d’avoir des montants de faibles sections, ce qui offre un visuel très  fin du tressage, à la limite du tissage.